Couperose et rosacée

Coupersoe au laser à Tarbes - Dr Assouere

Comprendre la couperose et la rosacée – Dermatologie Esthétique à Tarbes près de Lourdes

La rosacée est une maladie dermatologique fréquente et gênante qui touche les petits vaisseaux du visage. Elle touche fréquemment les personnes à peau claire et peut avoir des conséquences psycho-affectives importantes.

Il existe aujourd’hui des traitements efficaces comme le laser vasculaire.


 

Définition de la rosacée

La rosacée est aussi appelée couperose ou acné rosacée est une maladie vasculaire. Elle est due au fait que l’aspect général du visage fait évoquer, à tort, par l’entourage un excès chronique de consommation alcoolique. C’est une maladie particulièrement difficile à vivre surtout chez les femmes.

En France, 2 à 3% de la population est concernée ce qui représente aux environs d’un million de personnes. On compte deux femmes pour un homme souffrant de rosacée.

La maladie débute rarement avant trente ans avec une fréquence qui augmente progressivement jusqu’à un pic autour de la ménopause pour les femmes (40/50 ans).

C’est une maladie qui évolue par poussées et si elle n’est pas prise en charge, sa manifestation ultime est le rhinophyma.

 

Rosacée et alimentation :

La rosacée a la particularité d’être influencée par l’alimentation. L’alcool, les aliments épicés ou l’absorption de boissons chaudes sont des facteurs qui peuvent parfois aggraver les symptômes. C’est en fait le seul effet thermique de ces boissons qui explique leur implication dans la rosacée.

 

Les différentes formes de la rosacée

La rosacée peut revêtir trois formes, qui ne sont pas forcément successives dans le temps, ni la conséquence l’une de l’autre.

  • La forme vasculaire
  • La forme papulo-pustuleuse et
  • La forme hypertrophique: le rhinophyma

La forme la plus fréquente est la forme vasculaire ou couperose.

La rougeur ou érythrose est l’élément le plus caractéristique de la rosacée et, c’est en tout cas, le motif de consultation le plus courant. L’atteinte se concentre principalement au centre du visage en épargnant le pourtour des yeux et celui de la bouche. En revanche, les joues, le nez, le milieu du front et le menton sont concernés.

La coloration de la peau peut être associée au développement de petits vaisseaux très fins, très rouges et parfois même violacés définissant la couperose. Ils sont visibles juste sous la surface de la peau et les médecins les désignent par le terme de télangiectasies.

 

Traitement par laser vasculaire de la couperose

Plusieurs appareils sont disponibles pour traiter l’erythrocouperose, suivant l’importance, la taille des vaisseaux et leur topographie :

  • Le laser KTP
  • Le laser Nd Yag

Le traitement est sensible, mais assez bref. Les suites sont simples, quelques rougeurs, parfois de l’œdème qui peut être prévenu par l’application de glace.

Plusieurs séances de laser vasculaire sont nécessaires (2 à 3 selon l’importance de la couperose).

Les séances n’induisent pas d’éviction sociale, toutefois il est recommandé de se maquiller car un purpura apparait dans les suites immédiates et dure le plus souvent une semaine.

 

Conseils hygiéno-diététiques concernant la couperose

Il est important de se protéger du soleil, la couperose apparaissant sur peau claire.

Refroidir les bouffées vasomotrices en suçant un glaçon peut aider à passer une de ces phases désagréables.

Vous pouvez aussi utiliser des dermo-cosmétiques hydratants et couvrants

une question ?

Contactez le Dr Assouère en appelant au 05 62 34 02 76,
on vous rappellera rapidement.